Challenge 1 article/semaine

Un exercice simple pour gérer vos comportements négatifs

Nous sommes tous paranos.

Evidemment pas au point d’être internés.

Mais avouez-le : vous avez déjà imaginé le pire à cause d’une minuscule ambiguïté.

Une réflexion sur un point sensible… Et hop ! On démarre au quart de tour sur la route des suppositions.

Chacun selon le sujet : sa capacité à ouvrir les huîtres, son coup droit au tennis, ses goûts vestimentaires ou sa belle famille… Chacun son détonateur !

Quand ça touche à nos démons, difficile de rester calme. On vire parano, schizophrène, dépressif, voire hystérique.

Ce genre de réaction est le résultat d’un mal-être.

D’où vient ce mal-être ?

Marshall B. Rosenberg, fondateur de la Communication Non Violente et auteur de « Les mots sont des fenêtres », parle de violences psychologiques que l’on s’inflige à soi-même.

Il distingue 4 comportements malveillants envers nous-mêmes :

  • Les jugements envers soi
  • Les jugements envers les autres
  • Les regrets
  • La culpabilité

Pourquoi ?

Parce que quand nous ressassons de la culpabilité ou de la honte, nous sommes « coupés de nous-mêmes ».

Coupés de notre but essentiel : être vivant.

Les jugements et les regrets ne produisent rien de vivant si on ne les relie pas au présent : c’est à dire à notre Besoin. Ici et maintenant.

Vous êtes ici
@Groume

Indispensable pour prendre la bonne voie!

Un exercice simple pour gérer vos comportements négatifs

Stop.

Précision : il n’y a pas de comportement négatif dans le sens où derrière chaque comportement on peut trouver une intention positive.

Ici, j’utilise « négatif » dans le sens improductif, voire destructeur.

Voilà !

Alors on arrête de s’auto-critiquer.

Pour gérer nos comportements malveillants, il suffit :

  • d’identifier nos points sensibles
  • de les comprendre
  • d’agir !

Etape 1 : Lisez ces 4 questions et écrivez les réponses

J’ai dit « écrivez », alors zou, prenez une feuille, un stylo ou une tablette et notez vos réponses.

  1. Qu’est ce que je me dis le plus souvent quand je ne suis pas parfait ?
  2. Quelle pensée me vient quand je suis en colère contre les autres ?
  3. Quelles sont les choses que les autres disent qui me mettent en colère ?
  4. Quelles sont les choses que j’ai peur qu’ils disent de moi ?

Voici les réponses d’une lectrice, une certaine Bridget Jones :

  1. – « Je ne suis pas intelligente » « Je n’ai pas de charisme »
  2. « Ils sont cruels » « Ils sont hautains »
  3. « On ne mélange pas les torchons et les serviettes » « Quel manque de goût »
  4. « C’est une vieille fille » « Qui voudrait d’elle?»

Ben&Jerry Glace Crème
@ViaTsuji

Les 2 meilleurs amis de Bridget

Etape 2 : Identifiez le besoin qui se cache derrière chaque réponse.

Vous pouvez vous aider de la liste des besoins.

Bridget se dit souvent « Je ne suis pas intelligente ».

Est-ce un besoin de reconnaissance ? D’estime de soi ? De réussite ?

Bridget pense des autres qu’« Ils sont hautains ».

Est-ce un besoin d’égalité ? De légèreté ? De tolérance ?

Bridget a peur que l’on dise d’elle que « C’est une vieille fille ».

Est-ce un besoin d’amour ? De contact ? D’appartenance ?

Allez gratter derrière chacune de vos réponses !

Etape 3 : Prendre soin de vos besoins

Vous avez identifié quelques besoins phares ?

Ceux qui vous remuent quand vous les pointez du doigt.

Ils sont précieux. Ne les oubliez pas.

Si vous avez une seule responsabilité, c’est de toujours veiller à les satisfaire !

Maintenant, écrivez :

Que vais-je faire pour répondre à mes besoins ?

Et notez 4 sous-questions :

Que vais-je faire pour répondre à mes besoins:

  1. Aujourd’hui ?
  2. Cette semaine ?
  3. Dans le mois ?
  4. Dans l’année ?

Vous avez besoin de :

  • Légèreté ? Ce soir, foncez voir une comédie au ciné !
  • Contact ? Proposez à vos meilleurs amis une soirée « Melting Potes » où chacun emmène des amis d’horizons différents !
  • Estime de soi ? Prenez rendez-vous chez le coiffeur ! Faites une activité dans laquelle vous excellez !

La prochaine fois que vous sentez votre double maléfique pointer le bout de sa paranoïa…

Repensez à cet exercice,

à vos réponses…

En attendant,

Prenez soin de vous

et de vos besoins !

😉

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *